Qui sommes-nous ?

La mission principale de l'UNESCO est de promouvoir la paix en encourageant l'entente mutuelle, la solidarité intellectuelle et la coopération, à travers l'éducation, la science, la culture et la communication.

"En tant qu’organisme des Nations Unies avec un mandat spécifique de promouvoir « la libre circulation des idées par le mot et par l’image », l’UNESCO vise à favoriser la mise en place de médias libres, indépendants et pluralistes sous formes imprimées, diffusées ou en ligne. Ainsi, le développement des médias encourage la liberté d’expression et contribue au renforcement de la paix, du développement durable, des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté." (unesco.org, "Favoriser la liberté d'expression").

Suite à l'importance des Routes de la Soie dans l'histoire et la civilisation des populations eurasiennes, et suite à son projet Orient-Occident (1956-1967), l'UNESCO a lancé son "Étude intégrale des Routes de la Soie : Routes de Dialogue (1988-1997)" dans le but de mettre l'accent sur les interactions culturelles entre les peuples de l'Est et de l'Ouest.

Après ce projet, l'UNESCO a organisé d'autres initiatives sur les Routes de la Soie. L'UNESCO a ainsi lancé en 2013 un nouveau projet relatif aux Routes de la Soie, intitulé La Plateforme en ligne de la Route de la Soie pour le Dialogue, la Diversité et le Développement (Silk Road Online Platform for Dialogue, Diversity & Development). Le concours du Regard de la Jeunesse sur les Routes de la Soie de 2018 est son initiative la plus récente.

Le Projet Routes de la Soie de l'UNESCO, a été un pionnier dans la promotion du concept de ces routes qui ont été témoin de rencontres culturelles et d'interactions humaines. Grâce à ces projets, l'UNESCO n'a pas seulement ranimé les Routes de la Soie historiques, l'UNESCO a en plus promu l'héritage actuel de ces interactions, de ces valeurs partagées, et du Patrimoine Culturel Commun.